Axe 2 : Apprentissage/acquisition des langues et bilinguisme



Membres statutaires : C. Gunnarsson (MCF DEFLE, responsable de l'axe), Ch. Alazard (MCF DEFLE), E. Arroyo (MCF Espagnol), M. Billières (PR SdL-FLE), A. Bordetas (MCF Espagnol), B. Köpke (PR SdL), A. Krönert (MCF allemand), V. Marijanovic (MCF SdL-FLE), I. Saddour (MCF DEFLE), O. Theophanous (MCF SdL-FLE). 


L’augmentation de la population multilingue dans le monde place le bilinguisme et le multilinguisme au centre de l’approche neuropsycholinguistique ce qui représente des défis nouveaux pour la recherche. Nous l’abordons aussi bien à travers l’étude du bi- ou multilingue confirmé que du bilinguisme en émergence chez l’apprenant d’une langue seconde (L2) ou étrangère. Notre objectif est dans les deux cas de contribuer à une meilleure compréhension des processus de l’acquisition/apprentissage des langues ainsi que du traitement et de la gestion de deux langues en contact avec une approche (neuro)psycholinguistique, d’inspiration fonctionnaliste et basée sur l’usage. Nos méthodes s’appuient autant sur les analyses de corpus que sur les méthodes expérimentales, voire neurocognitives. 

Nos recherches s’organisent autour de trois volets :
 
  • Acquisition d’une langue en milieu guidé : un premier volet de nos recherches se concentre sur le processus acquisitionnel lui-même. Nous cherchons à contribuer à une meilleure compréhension du développement morphosyntaxique, lexical, phonético-phonologique et discursif de l’apprenant. Nous l’abordons principalement à travers l’étude de la production orale et écrite et de ses indicateurs (fluence, précision, complexité) aux différents stades acquisitionnels en prenant en compte la dimension multimodale et les implications didactiques possibles.
  • Gestion de plusieurs langues en contact : cet axe se focalise sur l’intervention de processus cognitifs et de mécanismes cérébraux non langagiers dans le traitement de plusieurs langues en compétition, notamment l’activation, l’inhibition et la flexibilité cognitive. Ces travaux englobent aussi les activités de contrôle des langues chez l’apprenant, la question des stratégies compensatoires, ainsi que des travaux sur la perte du contrôle sur une langue dans le contexte de l’attrition.
  • Profils d’usagers d’une langue seconde L2 : un autre volet de nos travaux s’intéresse aux profils individuels autant chez l’apprenant d’une langue seconde et/ou étrangère que chez le locuteur bilingue. Il s’agit d’étudier les habiletés différentiées dans l’appropriation d’une langue,  les variabilités inter- et intra-individuelles des rythmes et des itinéraires acquisitionnels et les variations dans l’usage des langues.

Projets en cours :

Réseau Français d’Acquisition des Langues Secondes (ReAL2) : nous sommes membre fondateur de ce réseau impliquant SFL Paris (UMR 7023), Octogone-Lordat (EA4156), LLING Nantes (UMR6310), CRLAO Paris  (UMR8563), DILTEC (EA2288), EMMA Montpellier (EA741), Université de Haute Alsace et Université Américaine de Paris. Financement AO "Réseaux" Université Paris VIII 2017-2019. Constitution d'un GIS en cours.

Projet Région ESR_R&S_DF-000111-2018-003288 INGPRO - Incidence des Gestes sur la PROnonciation (2019-2020). Porteur: Ch. Alazard (Octogone-Lordat), partenaires : IRIT, LAIRDIL, Archéan Technologies.

Projet Région ESR_R&S_DF-000110 - 2018-003311  SOFRA Approche Socioculturelle et psychologique de l'acquisition du FRAnçais langue seconde par des demandeurs d'asile syriens (2019-2020). Porteur : I. Saddour (Octogone-Lordat), partenaires : LPL, LERASS, ISE-M, LCPI, CRESEM.

AAP UFT / Région Occitanie ContrABil Contrôle des langues, Aphasie et Bilinguisme (2018-2021). Porteur : Barbara Köpke, partenaire : ToNIC UMR 1214.

Atéliers trilatéraux "Villa Vigoni" (2019-2021, financement français FMSH) "Intégration langagière de réfugiés et migrants en France, Italie et Allemagne : Analyse comparative". Porteur et coordonnateur italien : Susanne Lippert (Universita Roma Tre), coordonateur allemand : Angelika Redder (Universität Hamburg), coordinateur français : Barbara Köpke. Participants français : Anna Ghimenton (Lyon 2), Vanda Marijanovic (UT2), Inès Saddour (UT2), Henry Tyne (Perpignan).

Varia FL2 : Etude longitudinale des parcours acquisitionnels d'apprenants débutants de FLE.
Responsable : I. Saddour. Participants Octogone-Lordat : Ch. Alazard,  E. Arroyo, Ch. Blanc-Vallat, C. Gunnarsson, A. Krönert, V. Marijanovic, I. Saddour, O. Théophanous. Financement : sur fonds propres.

 
Quelques publications récentes :

  • Blanc-Vallat, C. (2016). Impact du contexte d’enseignement/apprentissage sur la formation et les stratégies enseignantes en classe de Français Langue Etrangère (FLE), en milieu universitaire chinois.  Recherches en didactique des langues et des cultures "Interactions langagières et didactique des langues : Théorie, méthodologie, formation des enseignants", 13 (1).
  • Bordetas Bonilla, A. (2017). Théorie de la pratique théâtrale appliquée à la compréhension de l’oral en langue étrangère : entre réception et production. In M. Martinez (éd.), Le théâtre appliqué : enjeux épistémologiques et études de cas (pp. 59-72). Lansman – Collection Hispania.
  • Bordetas Bonilla, A. & Colle-Quesada, M. M. (2018). Texte littéraire et langues étrangères : quelles représentations pour les futurs enseignants? Les Langues Modernes, 1-2018.
  • Gunnarsson-Largy, C., & Largy, P. (2018) Effet de l’émotion sur la production orthographique d’adultes FL1 et FL2. A.N.A.E, 155.
  • Köpke, B. (2017). A Neuropsycholinguistic Approach to Complexity: Bi/multilingual Attrition and Aphasia as Destabilization. In Ortega, L. & Han, Z. (éds.), Complexity Theory and Language Development: In Celebration of Diane Larsen-Freeman (pp. 191-208). Amsterdam: John Benjamins.
  • Köpke, B. & Genevska-Hanke, D. (2018). First language attrition and dominance : same same or different ? Frontiers in Psychology. doi: 10.3389/fpsyg.2018.01963
  • Köpke, B. (2019). First language attrition: from bilingual to monolingual proficiency? In De Houwer, A. & Ortega, L. (Eds.), The Cambridge Handbook of Bilingualism (pp. 349-365). Cambridge: CUP.
  • Massa, E., Cortelazzo, F., El Yagoubi, R. & Köpke, B. (2016). Bilinguisme et contrôle exécutif: exploration neurofonctionnelle au moyen des méthodes Potentiels Evoqués et IRMf. Revue de Neuropsychologie, 8 (2) : 126-36.
  • Liégeois, L., Saddour, I. & Chabanal, D. (2015). L’acquisition du schwa en français L1 : analyse de corpus denses d’interactions parents-enfant. LINX « Corpus et apprentissages du français : approches et pratiques », 68-69 : 49-68.
  • Pillot-Loiseau, C. Brjkan, A. & Marijanovic, V. (2016). La prononciation des apprenants de français langue étrangère : 17. Les bosno-croato-monténégro-serbophones. In Detey, S., Racine, I., Kawaguchi, Y. Eychenne, J. (éds), La prononciation du français dans le monde: du natif à l'apprenant. Paris: CLE international (collection Références).
  • Saddour, I. (2017). A multimodal approach to investigating temporality expression in L2: What does gesture analysis reveal? International Review of Applied Linguistics in Language Teaching, 55 (3). Published online 16/09/2017. https://doi.org/10.1515/iral-2017-0112.
  • Schmid, M. S. & Köpke, B. (2017). The relevance of first language attrition to theories of bilingual development. Epistemologial paper, Linguistic Approaches to Bilingualism, 7 (6), 637-667.
  • Théophanous, O. & Perez-Bettan, A. (2018) Apport des séquences préfabriquées dans la fluence verbale en langue seconde/étrangère. In O. Soutet, I. Sfar et S. Mejri (eds), La Phraséologie: Théories et Applications (pp. 339-354). Paris : Honoré Champion.