Conférence de Jean-Luc Nespoulous : "Jacques Lordat (1773-1870) ou la naissance de la neuropsycholinguistique cognitive. Du vitalisme au cognitivisme ?"

Publié le 6 mai 2015 Mis à jour le 15 décembre 2015
le 9 juillet 2015
10h
Maison de la Recherche, amphi F 417


Conférence à l'occasion du 25ème anniversaire du Laboratoire Jacques Lordat !








RÉSUMÉ :
Jacques Lordat (1773-1870) a fait une exceptionnelle carrière, d’une cinquantaine d’années, à la Faculté de Médecine de Montpellier, dont il fut un temps Doyen.
Très tôt, il s’intéressa aux troubles du langage consécutifs à des crises d’apoplexie (cf. sa description des troubles manifestés par son collègue – médecin et naturaliste – Pierre Marie Auguste Broussonnet (1761-1807).
Ses observations le conduisirent à une modélisation des différentes étapes de l’acte de parole – de sa conception initiale jusqu’à sa réalisation ultime par les organes de la phonation (à la manière d’un Garrett ou d’un Levelt) –, et ce plusieurs années avant qu’il ne souffre lui-même d’une aphasie transitoire (1825) qui ne manqua pas d’alimenter la poursuite de sa réflexion sur le sujet jusqu’à la fin de sa carrière.
Indiscutablement, Jacques Lordat fait rétrospectivement figure de fondateur de la neuropsycholinguistique cognitive.

MOTS-CLÉS :
Langage - Pathologie - Aphasie - Neuropsychologie - Sciences cognitives.