Accueil > Manifestations scientifiques > Séminaires/Journées d'étude

Séminaire ECCD : "Rôle du traitement visuel simultané dans l’acquisition des connaissances orthographiques lexicales"

le 28 novembre 2012
14h-16h

Présentation par Nathalie CHAVES (Octogone-ECCD)

Selon la théorie de l'auto-apprentissage de David Share (1999), il suffit de bien décoder un mot pour en mémoriser son orthographe. Toutefois, des études montrent que le niveau de décodage n'est pas le seul facteur à intervenir dans l'apprentissage de l'orthographe (e.g., Nation, Angell & Castles, 2007) et que le traitement visuel simultané (TVSi) pouvait avoir un impact sur l'acquisition des connaissances orthographiques (e.g., Bosse, Commandeur-Lacôte & Limbert, 2007). En nous appuyant sur le modèle connexionniste MTM (Ans, Carbonnel, & Valdois, 1998) nous avons élaboré un paradigme expérimental reposant sur une situation d’auto-apprentissage dans laquelle la présentation des pseudo-mots sur un écran d’ordinateur est manipulée. Dans certains cas les mots pourront être lus en condition simultanée (i.e., le mot est vu en entier), dans d’autres cas, nous empêchons la possibilité d’effectuer ce TVSi en présentant les items syllabe par syllabe, c’est la condition séquentielle. A travers une amélioration du paradigme, les différentes études expérimentales mettent en évidence un lien causal entre le TVSi et l’apprentissage de l’orthographe lexicale, et ce, quel que soit le niveau scolaire, l’âge. Enfin, nous montrons que les capacités d’acquisition de l’orthographe lexicale sont prédites par l’empan visuo-attentionnel indépendamment de la mémoire visuo-spatiale et de la mémoire verbale.

Bibliographie :

  • Ans, B., Carbonnel, S., & Valdois, S. (1998). A connectionist multi-trace memory model of polysyllabic word reading. Psychological Review, 105, 678-723
  • Bosse, M.L., Commandeur-Lacôte, P., Limbert, L., (2007). La mémorisation de l'orthographe d'un mot lu en fonction du traitement visuel pendant la lecture. Psychologie et Education.
  • Nation, K., Angell, P., &Castles, A. (2007). Orthographic learning via self-teaching in children learning to read English : Effects of exposure, durability and context. Journal of Experimental Child Psychology, 96, 76-84.
  • Share, D.L. (1999). Phonological recoding and orthographic learning : a direct test of the self-teaching hypothesis. Journal of Experimental Child Psychology, 72, 95-129.

Lieu(x) :
MdR, salle D155

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page