Accueil > Manifestations scientifiques > Séminaires/Journées d'étude

Séminaire Lordat

le 24 mai 2013
14h - 16h

Intervenants :

Inès Saddour, Maître de conférences au DEFLE UTM, URI Octogone-Lordat

Loïc Liégeois, Doctorant au Laboratoire de Recherche sur le Langage, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand


Titres des interventions

•     « Le rôle de l'aspect en déroulement dans l'expression de la simultanéité en arabe tunisien L1, français L1 et français L2 par des Tunisiens immigrés en France » (Inès Saddour)

Résumé : Dans notre thèse, nous présentons la manière dont les marqueurs explicites de l'aspect en déroulement qa:'id et "en train de" en arabe tunisien et en français respectivement, sont employés pour exprimer la simultanéité, en concurrence avec les formes simples, la forme verbale préfixée en arabe tunisien et le présent de l'indicatif en français. Nous utilisons une tâche verbale complexe de récits d'événements simultanés partageant un intervalle sur l'axe du temps. Les résultats de nos analyses montrent que l'emploi du marqueur "en train de" par des francophones natifs implique la maitrise de son rôle au niveau discursif. Ce rôle n'étant pas facilement accessible dans l'input peut représenter une vraie difficulté pour les apprenants dans l'acquisition de la périphrase en français L2.


•    « L'acquisition de la variation phonologique par l’enfant pré-lecteur : impact du bain linguistique et dispositifs cognitifs d’apprentissage » (Loïc Liégeois)

Résumé : Le travail de thèse, réalisé dans le cadre du projet ALIPE (Acquisition de la Liaison et Interactions Parents-Enfant), a deux objectifs principaux : constituer un corpus d’interactions naturelles entre parents et enfant et, à partir de celui-ci, mener des analyses sur l’acquisition des variables phonologiques par les jeunes locuteurs. La présentation s’articulera autour de ces deux axes. Dans un premier temps, nous présenterons le corpus ALIPE (Chanier et al., 2012) en nous attardant sur les choix méthodologiques qui ont été opérés en ce qui concerne la transcription et l’annotation des données primaires. Nous aborderons également les problématiques liées au dépôt du corpus en accès ouvert (Liégeois et al., 2012) et notamment les questions liées aux licences, à l’anonymisation des données et à la consultation en ligne du corpus. Dans la deuxième partie de cette présentation, nous nous focaliserons sur les indices que le corpus ALIPE a pu nous fournir concernant l’acquisition de deux variables phonologiques du français : la liaison et l’élision. Nous tenterons de caractériser le discours adressé à l’enfant (DAE) au niveau de la variation phonologique. Enfin, nous mettrons en lien les caractéristiques relevées dans le DAE avec les productions enfantines en prenant comme cadre les théories basées sur l’usage (Kemmer et Barlow, 2002 : Tomasello, 2006) et les grammaires de construction (Goldberg, 2006).


•    « Particularités du discours adressé à l'enfant en français L1 et à l'apprenant du français L2 : le cas de l'élision » (Inès Saddour & Loïc Liégeois)

Résumé : Nous présenterons dans cette partie les résultats de nos travaux sur les spécificités du discours adressé à l’enfant en français langue maternelle tout en le comparant au discours adressé à l’apprenant du français L2 . Nous nous focaliserons sur les contextes d’élision variable du schwa dans les monosyllabiques ce, de, je, le, me, ne, que, se et te. Ces résultats se basent sur deux séries de données recueillies en situation naturelle d’interaction en ce qui concerne le discours adressé à l’enfant et en situation de classe en ce qui concerne le discours adressé à l’apprenant.

Lieu(x) :
MdR, salle D30

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page