Accueil > Manifestations scientifiques > Séminaires/Journées d'étude

Séminaire Lordat : "Accès au lexique"

le 15 novembre 2012
16h - 18h

"Intérêt de la technique des potentiels évoqués pour l’étude de l’accès au lexique en production du langage"

Mélanie Jucla (MCF, Octogone-Lordat, Toulouse)

Les étapes/processus impliqués dans la production verbale orale ont été l’objet de très nombreux travaux aboutissant à des modèles différents (sériels, interactifs, en cascade). Ces modèles se basent soit sur l’étude d’erreurs, en particulier chez des patients présentant des troubles acquis du langage, soit, le plus souvent, sur des travaux en psycholinguistique expérimentale chez le sujet sain. Depuis une dizaine années, quelques recherches combinent ces dernières approches avec la méthode des potentiels évoqués qui permet d’apporter des compléments d’informations sur le décours temporels des différents processus engagés. En ce qui concerne la production verbale écrite, les études, beaucoup moins nombreuses commencent à émerger. Nous présenterons dans ce séminaire une synthèse de ces travaux et deux études en potentiels évoqués que nous avons menées afin de mieux comprendre quels sont les processus partagés et spécifiques dans l’accès au lexique en production de mots écrite versus orale.


"BMW : un modèle connexionniste du traitement morphologique"

Hélène Giraudo (Chargée de Recherche, CLLE-ERSS, Toulouse)

Depuis 40 ans, les psycholinguistes s'intéressent au rôle de la morphologie au niveau de l'accès lexical. Alors que la structure interne des mots morphologiquement complexes semble jouer un rôle primordial au niveau des processus d'accès au lexique (Cf. Rastle and Davis, 2008), notamment au travers d'un mécanisme de décomposition systématique des mots en morphèmes pour en accélérer l'accès, un certain nombre de travaux en linguistique (Aronoff & Fudeman, 2011) et en psycholinguistique (Giraudo, 2005) suggèrent que la morphologie aurait davantage un rôle organisationnel au sein du lexique mental. Dans cet exposé, nous confronterons les derniers travaux sur le traitement morphologique avec les modèles actuels de l'accès lexical et nous démontrerons que seul un modèle intégrant de la morphologie à niveau supralexical est à même de rendre compte de l'ensemble des résultats expérimentaux de la littérature. Nous présenterons ainsi le BMW model (Bases, Morphomes and Words) élaboré à partir de nos travaux sur la morphologie du français.

Aronoff, M. & Fudeman. K. (2011). Thinking about morphology and morphological analysis. What is Morphology?, (pp 1–22). Malden, MA: Wiley-Blackwell.
Giraudo, H. (2005). Un modèle supralexical de représentation de la morphologie dérivationnelle en Français. L’Année Psychologique, 105(1), 171-195.
Rastle, K. & Davis, M. H. (2008). Morphological decomposition based on the analysis of orthography, Language and Cognitive Processes, 23, 7-8, 942-971.


Lieu(x) :
Salle OBM 4

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page