Séminaire Octogone-ECCD : Céline Combes & Julie Lemarié

Publié le 18 mars 2015 Mis à jour le 20 septembre 2015
le 13 avril 2015
10h - 12h
MdR, salle D155


Céline Combes (ATER, ESPE Toulouse Midi-Pyrénées, Université Toulouse Jean-Jaurès, Laboratoire Octogone-ECCD, EA4156)
 
Quel coût cognitif pour produire des textismes ?

L’avènement des nouveaux outils de communication et notamment des SMS a favorisé le développement de nouvelles formes orthographiques non conventionnelles (i.e., textismes). Produire l’écriture SMS (eSMS) peut sembler, au premier abord, plus simple et plus facile que l’écriture conventionnelle. Toutefois, l’étude de la nature des processus spécifiques de l’eSMS laisse penser que leur production, comme celle de l’écriture conventionnelle, nécessite le recours aux processus cognitifs généraux mobilisant ainsi la mémoire de travail. Je présenterai plusieurs études dont l’objectif est de mettre en évidence le coût cognitif de la production des processus spécifiques de l’eSMS chez les utilisateurs novices et de leur automatisation avec l’acquisition d’une expertise. Ces études ont été réalisées auprès d’adolescents (novices et experts en eSMS) et de jeunes adultes experts qui devaient écrire des SMS en condition de tâche simple et de double tâche.
 
 
*********************************
Julie Lemarié (Maître de Conférences, Université Toulouse Jean Jaurès, Laboratoire CLLE-LTC, UMR 5263, Axe “Rechercher – Apprendre – Décider”)

Comprendre et apprendre à partir de documents écrits

Je mène des recherches sur les processus mentaux impliqués dans la compréhension de textes et plus largement dans le traitement cognitif des documents, ceci dans une visée à la fois théorique (contribuer aux modélisations actuelles) et appliquée (fournir des recommandations pour la conception de documents efficaces pour apprendre et agir). Initialement centrés sur l’influence des signaux textuels (titres, paragraphes, etc.) sur la compréhension de texte, mes travaux se sont développés en intension (élaboration et mise à l’épreuve d’un cadre théorique de la signalisation des textes) et en extension (influence du format de présentation sur la compréhension et l’apprentissage à partir de documents multimédia, accessibilité des documents numériques pour les personnes déficientes visuelles). Je présenterai quelques exemples de travaux empiriques représentatifs de mes recherches.