Accueil > Manifestations scientifiques > Séminaires/Journées d'étude

Séminaire Octogone-ECCD : Jean-Marc Colletta et Emmanuel Sander

le 9 décembre 2014
10h



Jean-Marc Colletta, Professeur, Université Stendhal Grenoble 3, Laboratoire LIDILEM - LInguistique et DIdactique des Langes Etrangères et Maternelles
En collaboration avec Heather Brookes et Zain Davis (University of Cape-Town)
 
Qu’est-ce qui fait du geste manuel un outil pour les apprentissages mathématiques ?

On note depuis quelques années un intérêt certain pour la gestualité comme outil d’apprentissage et d’enseignement, notamment en mathématiques. Mais quels sont les gestes en classe de maths ? Quels gestes ont une réelle dimension didactique ? Le geste à visée didactique est-il toujours un bon médium pour l’apprentissage ? Nous apporterons quelques éléments de réponse à ces questions en examinant un ensemble de données extraites de quatre séances consacrées au concept de <la moitié d'un nombre> et filmées dans une école dans la banlieue de Johannesburg. Nous présenterons le répertoire gestuel des enseignants participant à l’étude, nous définirons et illustrerons les outils opératoires permettant de caractériser le geste à fonction didactique dans ce contexte (Geste Polysigne, Schème Gestuel Mathématique), et nous examinerons la variabilité des pratiques enseignantes dans ce domaine, dans une tentative de réflexion sur la professionnalisation des enseignants de mathématiques.
 

Emmanuel Sander, Professeur, Université Paris 8 – Laboratoire Paragraphe, Equipe CRAC – Compréhension, Raisonnement et Acquisition de Connaissances

Les sous-jacents sémantiques du transfert d’apprentissage : le cas des apprentissages arithmétiques

La formulation d'un problème influence l'interprétation qui en est construite et les possibilités de transfert et de généralisation à d'autres problèmes. Les contenus des énoncés fournissent au solveur des indices sur lesquels il s'appuie pour se représenter la situation décrite en faisant intervenir des abstractions dérivées de cette situation (par exemple un sac de billes, un panier de fruits, une bouteille remplie de liquide, un vase avec des fleurs, un plat plein de nourriture, induisent tous une structure contenant/contenu), qui détermineront les possibilités de transfert à des situations ultérieurement rencontrées ainsi que la nature des conceptualisations développées sur les notions concernées. Nous présenterons nos travaux dans ce cadre, qui portent sur la résolution de problèmes arithmétiques et montrent d'une part l'influence de dimensions sémantiques qui influent sur la construction de la représentation et sur le transfert et d'autre part la possibilité de s'appuyer sur ce phénomène pour favoriser les apprentissages en initiant un recodage sémantique du problème.
 
 
Références :
Brissiaud, R. & Sander, E. (2010). Arithmetic word problem solving: a Situation Strategy First framework. Developmental Science, 13, 92-107
Gamo, S., Nogry, S., & Sander, E. (2014). Apprendre à résoudre des problèmes en favorisant la construction d'une représentation alternative chez des élèves scolarisés en éducation prioritaire, Psychologie française, 59(3), 215-229
Gamo, S., Sander, E. & Richard, J-F. (2010). Transfer of strategy use by semantic recoding in arithmetic problem solving. Learning and Instruction. 400-410.
Gamo, S., Taabane L., & Sander, E. (2011). Rôle de la nature des variables dans la résolution de problèmes additifs complexes, L'année psychologique, 111 (4), 613-640.
 
Lieu(x) :
MdR, salle D30

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page