Accueil > Thèses/HDR > Thèses soutenues

Soutenance de thèse : Charlotte Vallat "Etude de la stratégie enseignante d’étayage dans des interactions en classe de français langue étrangère (FLE), en milieu universitaire chinois"

le 11 juin 2012
14h

Jury :
BILLIERES Michel (PR, Université Toulouse 2-Le Mirail) : co-directeur de thèse,
GRANDATY Michel (PR, Université Toulouse 2-Le Mirail) : co-directeur de thèse,
AUGER Nathalie, (PR Université Paul-Valéry, Montpellier 3) :  rapporteur,
LI Keyong (PR Université des Etudes Internationales du Sichuan, Chongqing, Chine) :  rapporteur,
RABATEL Alain (PR Université Claude-Bernard, Lyon 1) : Examinateur.

Résumé : La recherche porte sur des analyses de pratiques de classe mises en place dans le cadre d’une expérience contrôlée, au sein de l'Université Normale de Chine du Sud (Canton, Guangdong, Chine). Est mise en évidence la manière dont les enseignants de français langue étrangère (FLE) guident leurs apprenants lors de séances de cours d’oral et la nature de leur étayage. En situation d'enseignement/apprentissage, l'étayage recouvre toutes les manières dont l'enseignant accorde ses interventions aux capacités des apprenants ainsi que tous ses processus d'ajustement lors de la séquence didactique. L’objectif de l'étude est de mettre en valeur les diverses stratégies d’étayage utilisées par les enseignants et voir en quoi elles favorisent les productions verbales des apprenants, en activité de compréhension et de production orales.
D'un point de vue méthodologique, la recherche s'appuie sur différentes données: des questionnaires complétés par les apprenants, des entretiens avec les enseignants et des observations de classes. Les observations de classe sont filmées, retranscrites (Norme ICOR) et analysées dans une perspective interactionniste. Sont observés deux fois quatre cours (mêmes supports, même nombre d’apprenants, même niveau linguistique) dispensés par deux enseignantes (de culture, nationalité et formation différentes : chinoise et québécoise). La méthodologie d'observation se déroule en trois temps et permet de considérer la classe dans son intégralité et dans toute sa complexité, en partant de la planification du cours par l'enseignant (entretien pré-cours et document de planification enseignante), en passant par son déroulement (l'action enseignante) pour en définitive effectuer un retour, une réflexion métacognitive quant au contenu de celui-ci (entretien post-cours).
Grâce à la retranscription des cours filmés, un corpus est analysé à l’aide d’une grille d’observation et d'analyse de l'étayage, conçue à partir de diverses disciplines contributoires, pour les besoins de la recherche. Un des aspects novateur du présent travail réside dans cette grille de structuration de données existantes, qui prend en compte tant  le caractère verbal, para-verbal que non-verbal du discours (notamment les gestes co-verbaux).
L'étude s'inscrit dans une recherche praxéologique dont les visées sont d’apporter des pistes pédagogiques, de faire des propositions didactiques sur le rôle crucial de l'étayage dans les pratiques enseignantes, mais aussi sur la didactique de l’oral en FLE, dans un contexte particulier : le milieu universitaire chinois.
 
Mots clés: Enseignement de français langue étrangère - Etayage - Pratiques didactiques - Didactique de l’oral – Compréhension orale - Production orale - Perspective interactionniste -  Milieu universitaire chinois -

Lieu(x) :
MdR, salle D29

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page