Accueil > Thèses/HDR > Thèses soutenues

Soutenance de thèse : Cirine Said "L'activation des schémas cognitifs dans la douleur, la représentation du corps, la périnatalité et en lien avec le contrôle du moi et le coping

le 25 septembre 2013
14h

Jury :
-Marc HAUTEKEETE (PR Émérite de Psychologie, Université Charles de Gaulle Lille 3) : Rapporteur
-Stéphane RUSINEK (PR Psychologie, Université Charles de Gaulle Lille 3) : Rapporteur
-Teresa BLICHARSKI (MCF, HDR, Université Toulouse II Le Mirail) : Membre du jury
-Stacey CALLAHAN (PR Psychopathologie, Université Toulouse II Le Mirail) : Directrice de Thèse.

Résumé :
Les schémas précoces inadaptés sont  associés à différentes pathologies psychologiques et en sont parfois à l’origine et / ou la cause de leur maintien. Cependant, les schémas précoces inadaptés ne sont pas les seuls à l’œuvre en fonction des pathologies ; ils sont en lien avec le coping, le contrôle du moi et les croyances. Le but de ce travail est l’amélioration de la compréhension de l’activation des schémas précoces inadaptés ainsi que l’influence des facteurs psychopathologiques et cognitifs dans une population générale, chez les douloureux chroniques, chez les futurs parents et dans une population souffrant de troubles du comportement alimentaire.

Etude 1 : Objectif : mettre en évidence l’activation des schémas précoces inadaptés et leurs  relations avec les stratégies de coping et contrôle du moi auprès d’une population générale.
Une étude quantitative a été réalisée auprès d’un échantillon de 141 sujets dont 49 hommes et 92 femmes. L’analyse des résultats a montré deux schémas précoces inadaptés plus activés que les autres ; « Le sacrifice de soi » et« Les exigences élevées ». Des corrélations significatives entre les stratégies de coping et les schémas précoces inadaptés ainsi qu’entre le contrôle du moi et les schémas précoces inadaptés et aussi entre les stratégies de coping et le contrôle du moi ont été démontrés. De même des différences entre les sexes semblent exister.

Etude 2 : Objectif: Mettre en évidence l’activation des schémas précoces inadaptés et leurs liens avec les stratégies de coping et le contrôle du moi chez les futurs parents
Une étude quantitative a été réalisée sur 129 futurs parents dont 106 futures mères et 23 futurs pères. Les résultats démontrent une moindre activation des schémas précoces inadaptés lors de la grossesse malgré une sur activation des schémas le premier mois. Pour chacun des futurs parents, la grossesse fait écho à sa propre enfance. Cependant, ces réactivations sont vécues de façon différente selon le sexe. Les schémas activés sont donc différents. Les femmes auront tendance à utiliser des stratégies de coping basées sur l’émotion contrairement aux hommes qui utiliseront des stratégies basées sur la planification. Il existe chez les futurs parents des corrélations entre les stratégies de coping et les schémas précoces inadaptés ainsi qu’entre le contrôle du moi et les schémas précoces inadaptés et aussi entre les stratégies de coping et le contrôle du moi. Pour les stratégies de coping il existe des différences significatives entre les futurs parents et le groupe de contrôle. De même pour le contrôle du moi il existe des différences significatives ; il  est plus activé chez les futurs parents que dans une population de tout venant (Etude 1).

Etude 3 : Objectif : Mettre en évidence l’activation des schémas précoces inadaptés en relation avec la représentation du corps et les troubles alimentaires.
 Une étude quantitative a été réalisée sur un échantillon de100 personnes dont 43 % ayant  un score du SCOFF supérieur ou égale à 2 (Indicateur de la présence de troubles du comportement alimentaire). Les schémas précoces inadaptés les plus activés dans l’échantillon présentant des troubles alimentaires semblent être le « sacrifice de soi », les « exigences élevées », le « tout m’est du » et l’ « abus / méfiance ». Les résultats indiquent également une corrélation entre les schémas précoces inadaptés, les troubles du comportement alimentaire et la représentation du corps notamment l’insatisfaction corporelle.

Etude 4 : Objectif : Mettre en évidence l’activation des schémas précoces inadaptés en relation avec la représentation de la douleur dans une population tunisienne.
 Une étude quantitative a été réalisée sur un échantillon 55 patients souffrants de douleurs chroniques.  Les résultats indiquent que les schémas « carence affective » et « exigences élevées » ne sont pas activés. Des corrélations sont mises en évidence entre les croyances et perceptions associées à la douleur avec les schémas précoces inadaptés, permettant ainsi de comprendre les mécanises sous -jacents à la douleur. La comparaison avec les résultats de l’étude 1  révèle des différences significatives pour tous les schémas sauf pour le schéma précoce inadapté « sacrifice de soi » ; Ce schéma étant activé pareillement dans les deux populations.

Mots clefs : schémas, coping, contrôle du moi, douleur chronique, représentation du corps, futurs parents, croyances, troubles du comportement alimentaire.

Lieu(x) :
MdR, salle D29

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page