Accueil > Thèses/HDR > Thèses soutenues

Soutenance de thèse : Margarita Munoz "La perception et la production de l’accent lexical de l’espagnol par des francophones : aspects phonétiques et psycholinguistiques"

le 11 décembre 2010
9h30

Jury :

Lorraine BAQUE MILLET - Universitat Autonòma de Barcelona (Directrice)
Michel BILLIÈRES - Université de Toulouse, UT2 (Directeur)
Christian BOIX - Université de Pau et des Pays de l'Adour (Rapporteur)
Joaquim LLISTERRI BOIX - Universitat Autonòma de Barcelona (Rapporteur)
Jean-Luc NESPOULOUS - Université de Toulouse, UT2 (Examinateur)
Nathalie PANISSAL - Université de Toulouse, UT2 (Examinatrice)

Résumé :

Située dans le cadre de l'apprentissage des langues étrangères, cette recherche a pour objet l'étude la perception et la production de l'accent lexical espagnol par des francophones. Les systèmes accentuels des deux langues sont différents. Le français est une langue à accent fixe, tandis que l'espagnol est une langue à accent libre avec plusieurs types d'accentuation possibles. De ce fait, une approche expérimentale a été adoptée afin de tester l'influence de la langue maternelle des francophones sur la perception et la production de l'accent lexical espagnol. Les performances des sujets sont examinées en comparant le traitement des stimuli en perception et en production. Les études expérimentales menées sur la perception ont mis en évidence un effet variable d'un éventuel crible accentuel. Les résultats montrent une évolution de l'interlangue à plusieurs niveaux aux différents stades de l'acquisition de l'accentuation. Il apparaît que les performances des sujets s'améliorent au fur et à mesure de l'apprentissage tant en perception qu'en production. En revanche, les différents types d'accentuation ne sont pas traités de la même manière lors des deux tâches. Par ailleurs, nous analysons les réalisations acoustiques des locuteurs francophones et les comparons à celles des hispanophones. Les trois facteurs considérés sont la fréquence fondamentale, la durée et le niveau de registre tonal. Les résultats ont permis de mettre en relief des différences significatives selon la LM des sujets et selon le niveau d'apprentissage. La modification des paramètres acoustiques varie en fonction des facteurs linguistiques et contextuels examinés.

Mots clés : perception, production, accent lexical, espagnol, français, apprentissage de langues étrangères, phonétique, psycholinguistique

Lieu(x) :
MdR, salle D29

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

 

Unité de Recherche Interdisplinaire Octogone-Lordat EA4156

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page