Soutenance de thèse : Mohammad Hassan Afzali "Risque suicidaire et état de stress post-traumatique : règles, niveaux de risque et modérateurs"

Publié le 4 juin 2015 Mis à jour le 15 décembre 2015
le 9 juin 2015
14h
MdR, salle D29
Jury :

Philippe Birmes (Université Toulouse III-Paul Sabatier) : Co-directeur
Louis Jehel (Universités Antilles-Guyane) : Rapporteur
Guillaume Vaiva (Université de Lille II) : Examinateur
Stéphane Vautier (Université Toulouse II-Jean Jaurès) : Co-directeur
Norman Verhelst (Senior researcher, EUROMETRICS) : Rapporteur


Résumé
La recherche sur l'association entre l'expérience traumatique et la suicidalité est un domaine en pleine expansion dans la littérature depuis vingt ans. Cette thèse avait originalement pour but d’identifier les conditions suffisantes ou nécessaires de différents types de suicidalité chez les personnes traumatisées. Une procédure d'extraction de règles d'association a été mise en œuvre sur une base de données issue d'une enquête nationale française. Considérant le manque de conditions suffisantes ou nécessaires de suicidalité, deux autres questions liées à la suicidalité ont été envisagées. La première étude porte sur l'ordonnancement empirique des profils de suicidalité et la détection des symptômes qui modèrent les niveaux de risque. En utilisant la tentative de suicide dans le mois passé comme critère prédictif, trois niveaux de risque ont été établis. Tous les niveaux de suicidalité sont systématiquement modérés par le symptôme d'anxiété chronique. La deuxième étude visait à tester la robustesse de l'association entre les niveaux de traumatisme et la fréquence de la tentative de suicide dans le mois passé par l'identification des symptômes modérateurs de l'incidence de tentative de suicide dans chaque niveau de trauma. Sept symptômes concernant l'envie de mourir, l’intention d’automutilation, l’idéation suicidaire, la tentative de suicide au cours de la vie, l'humeur dépressive, la perte d'intérêt, et l'expérience de l'attaque de panique ont démontré un effet «d’éventail». Un examen détaillé de la littérature a révélé la difficulté d'obtenir une vue d'ensemble des types de suicidalité et leurs facteurs de risque dans le contexte « traumatisme-suicidalité ». La troisième étude met en avant l’idée d’une plate-forme graphique visant à récapituler les connaissances empiriques obtenues par 26 études portant sur 20 facteurs de risque de six types de suicidalité dans différents échantillons de personnes traumatisées. Les principaux facteurs de risque sont la dépression majeure, et le trouble de stress post-traumatique. Cette étude souligne l'importance d'un cadre descriptif commun et de la disponibilité des bases de données recueillies dans les études précédentes.

Mots-clés : Trauma; Tentative de suicide; Évaluation de suicidalité; Modération; Effet d’éventail ; Anxiété chronique; Dépression