Octogone-Lordat

Séminaire Octogone-Lordat : "Apprendre à lire dans une deuxième langue : Points communs et divergences avec l’apprentissage de la lecture en L1" (Stéphanie Bellocchi, Epsylon EA4556, Montpellier 3)

le 30 novembre 2018
14h

octogone lordat def.jpeg

octogone lordat def.jpeg





par

Stéphanie Bellocchi, MCF
Laboratoire Epsylon EA4556
Département de Psychologie
Université Paul-Valéry Montpellier 3




En raison de l’augmentation des processus migratoires et des occasions d'apprentissage d’une deuxième langue (L2), un nombre croissant d'enfants sont exposés à un système de lecture dans une langue différente de leur première langue (L1). Ces enfants peuvent être définis « bilingues » ou « apprenants une L2 », en fonction du type d'exposition linguistique qu'ils ont reçu (Grosjean, 1982 ; Paradis, Genesee & Crago, 2011). Parmi eux, les enfants issus de l’immigration sont souvent décrits comme moins performants dans des tâches de lecture en L2 (Slavin & Cheung, 2003). En fait, bien que quantité d’études aient montré des points communs entre l’apprentissage de la lecture en L1 et L2 (e.g. Erdos, Genesee, Savage, & Haigh, 2010), d’autres soulignent des différences (e.g. Melby-Lervåg & Lervåg, 2014).
Afin d’étudier les points communs et divergences pouvant exister entre l’apprentissage de la lecture en L1 et L2, nous avons mené deux recherches portant sur des enfants bilingues apprenant à lire en italien-L2. Au travers de ces recherches, nous discuterons durant ce séminaire : 1) de l’effet de l’âge d’exposition à la L2 et de la taille du vocabulaire en L2 sur la lecture lexicale en L2 (Bellocchi, Bonifacci, & Burani, 2016) ; 2) des prédicteurs linguistiques de l’apprentissage des capacités de décodage et de compréhension du texte écrit (Bellocchi, Tobia, & Bonifacci, 2017).

Lieu(x) :
MdR, salle D30